Abonnez-vous au flux RSS
Interface de l’imprimante
Numéro du poste :
J0421-1775
Type de poste :
Poste menant à la permanence
Catégorie d'emploi :
Académique
Faculté :
Faculté des arts
Département :
Institut de recherche et d'études autochtones

Toutes les candidatures au no. d’affichage: 20019-ARTS seront considérées, il n'est pas nécessaire de postuler à nouveau.

 

L’Institut de recherche et d’études autochtones (IRÉA) de la Faculté des arts de l’Université d’Ottawa invite des professeurs-chercheurs membres de la Nation métisse à poser leur candidature pour le poste de titulaire de la Chaire de recherche sur les Métis, un poste de professeur à plein temps, au rang de professeur adjoint ou associé, menant à la permanence. La chaire de recherche a été créée en 2009 grâce à une dotation de la province de l’Ontario, en collaboration avec la Métis Nation of Ontario (MNO), dans le but de mener et de diffuser des recherches novatrices pertinentes pour les communautés métisses. Le ou la titulaire de la chaire se joindra à ses collègues de l’IRÉA qui se sont engagés à créer un lieu pour les professeur(e)s et les étudiant(e)s autochtones et les allié(e)s résolus à repousser les limites de la recherche et des savoirs de manière à renforcer les communautés et à établir des relations solides et durables avec les Métis.

Il s’agit d’un poste dans les programmes d’études autochtones de l’IRÉA, ouvert aux chercheur(e)s Métis ayant une formation ou une pratique de recherche en sciences humaines, en sciences sociales, dans les beaux-arts, en droit, en éducation ou en sciences physiques. La Chaire de recherche sur les Métis élargira le programme de recherche sur les Métis à l’Université d’Ottawa en mettant en place un programme de recherche original et avant-gardiste, à grand rayonnement, conçu pour et par les Métis et leurs collectivités. La Chaire vise en outre à élargir la capacité pédagogique de l’IRÉA par la conception de nouveaux cours à l’intention des étudiants des premier, deuxième et troisième cycles et par la supervision d’étudiants des cycles supérieurs, tout en participant à la sensibilisation et l’engagement des communautés sur les questions touchant les personnes et les communautés métisses, en fonction de leur domaine de recherche.

Les études autochtones à l’Université d’Ottawa ont vu le jour en tant que programme d’enseignement en janvier 2004, après des années d’efforts de la communauté autochtone, et particulièrement de la Nation algonquine, à sensibiliser l’Université aux besoins éducatifs de ses jeunes gens. Le programme était offert à la Faculté des arts, dans le but d’intégrer les membres des communautés autochtones et leurs savoirs traditionnels et contemporains à l’Université et dans l’enseignement, afin d’éviter de faire des peuples autochtones de simples objets d’étude. L’Institut de recherche et d’études autochtones a vu le jour en 2019 en tant que département à la Faculté des arts, ainsi qu’un institut de recherche interdisciplinaire, avec le mandat d’embaucher plusieurs nouveaux professeurs-chercheurs.

L’Université d’Ottawa est située en plein cœur d’Ottawa, en territoire traditionnel non cédé de la Nation algonquine Omàmiwinini. On y trouve une communauté cosmopolite de plus de 40 000 étudiants, enseignants et employés qui y vivent, y travaillent et y étudient en français et en anglais. En effet, l’Université d’Ottawa est un établissement bilingue qui offre des programmes dans les deux langues officielles du pays, et l’un des principaux objectifs de son Institut de recherche et d’études autochtones est de combler le fossé dans les connaissances entre les Autochtones de langue française et anglaise qui vivent selon les traditions légales et politiques distinctes qui caractérisent l’expérience du Canada français et du Canada anglais.

L’Université d’Ottawa est fière de sa tradition de bilinguisme, vieille de 160 ans. Par le truchement de son Institut des langues officielles et du bilinguisme, l’Université donne de la formation en langue seconde à son personnel et à leurs conjoints. On s’attend à ce que les enseignants soient en mesure de fonctionner en contexte bilingue lorsqu’ils obtiennent leur permanence. Cela dit, le bilinguisme ne doit pas être considéré comme un obstacle à la présentation de candidatures à ce poste.

Pour en savoir plus, veuillez visiter: https://arts.uottawa.ca/canada/fr

Titre du poste: Professeur(e) adjoint, ou rangs supérieurs seront envisagés dans des circonstances exceptionnelles.

Terme: La nomination à la Chaire de recherche sur les Métis est d’une durée de cinq ans, renouvelable une fois, dans un poste menant à la permanence, au sein de l’IRÉA. Le ou la candidat(e) retenu(e) recevra un salaire en fonction de son rang et de son expérience.

Salaire: L’échelle salariale pour un(e) professeur(e) adjoint débutera à 86 986 $ (à partir du 1er mai 2020)

Avantages sociaux : L’Université d’Ottawa fournit un régime complet d’avantages sociaux qui incluent une assurance contre l’invalidité prolongée, une assurance-vie de base, une assurance santé supplémentaire, un régime de pension de l’Université d’Ottawa, une assurance-vie facultative, et des frais de déménagement.

Formation, expérience et compétences

Les candidat(e)s doivent être Métis et détenir un doctorat dans un domaine quelconque (avec idéalement une formation ou une pratique de recherche en études autochtones), et être reconnus comme contributeurs à la production de savoirs scientifiques autochtones et pour leurs travaux novateurs et leur engagement. Les candidat(e)s qui sont en mesure de travailler de façon constructive avec les communautés métisses et leurs gardien(ne)s du savoir seront privilégié(e)s.

Dossiers de candidature

Les personnes intéressées doivent soumettre : 1) une lettre de présentation décrivant leur aptitude à occuper le poste ; 2) un curriculum vitæ  ; 3) un article de recherche ou une production scientifique ; 4) un exemple de plan de cours et des évaluations récentes de l’enseignement ; 5) une proposition de plan stratégique pour remplir le mandat de la chaire (maximum 5 pages) ; et 6) quatre lettres de recommandation envoyées directement à la directrice par les auteurs (trois de chercheur(e)s ou de professeur(e)s et une d’un membre de la collectivité, d’une collectivité ou d’un organisme avec lequel ou laquelle le ou la candidat(e) a travaillé(e), qui atteste de son respect des protocoles autochtones en ce qui concerne les méthodes et pratiques de recherche).

Les lettres de recommandation peuvent être adressés à:

Brenda Macdougall, Ph. D., directrice
Institut de recherche et d’études autochtones
Université d’Ottawa
52, rue Université
Ottawa (Ontario)  K1N 6N5

Les candidatures retenues seront invitées à présenter leurs recherches et à faire la démonstration de leurs compétences en enseignement devant des professeur(e)s et des étudiant(e)s.

Date limite de réception des demandes: Les candidatures reçues avant le 12 avril 2020 recevront toute notre considération, mais le poste restera affiché jusqu’à ce qu’il soit pourvu. Seuls les candidat(e)s retenus seront contacté(e)s.

L'Université d'Ottawa est engagée à assurer l'équité, la diversité et l'inclusion dans les environnements de recherche et de leadership de nos étudiant(e)s, de notre personnel et de nos professeur(e)s. En conséquence, nous encourageons fortement les candidatures des personnes autochtones, des personnes racisées (minorités visibles), des personnes en situation de handicap, des femmes, ainsi que de tous les candidat(e)s qualifiés possédant les compétences et les connaissances requises pour dialoguer de manière productive avec des communautés équitables, diversifiées et inclusives.  Les candidat(e)s qui souhaitent être considérés comme membres d'un ou de plusieurs groupes désignés sont priés de remplir le questionnaire confidentiel d'auto-identification, à remplir au moment de la demande. 

Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler; la priorité sera toutefois accordée aux citoyen(ne)s canadien(ne)s et aux résidents permanents. Lors de la soumission de votre candidature, veuillez indiquer votre statut actuel.

Si vous êtes invité à poursuivre les étapes du processus de sélection, veuillez nous aviser de tout besoin nécessitant des mesures d’adaptations particulières en communiquant avec le Cabinet du vice-provost aux affaires professorales au 613-562-5958. Les renseignements communiqués seront traités avec respect et confidentialité.

L’Université d’Ottawa est fière de sa tradition de bilinguisme vieille de plus de 160 ans. Par l’entremise de son Institut des langues officielles et du bilinguisme, l’Université offre aux membres de son personnel, de même qu’à leur conjoint ou conjointe, les moyens de devenir bilingue. Au moment de leur permanence, les professeurs sont tenus de pouvoir fonctionner dans un milieu bilingue.